La commande d’Angoulême ne m’entrainait pas sur un terrain tout à fait inconnu…, je savais qu’il ne fallait pas chercher à concurrencer le cadre architectural, mais au contraire rechercher le dialogue avec respect et humilité…Yslaire

Dessiné sur un mur du square Saint André « un ange cosmonaute» semble prendre son envol. Quant au titre de la fresque, « Mémoires du XXe Ciel » il fait référence au travail d’Yslaire sur le mythe des anges gardiens. Le public avoue un attachement particulier à ces deux amants qui s’embrassent pour toujours. Le jeu du trompe l’œil donne toute une illusion qui rend cette fresque fascinante.

Mur peint – « Mémoire du XXe Ciel » – 1998 – Yslaire – Square Saint André

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail