Atlas de la biodiversité communale

Depuis 2008, la Ville d’Angoulême est engagée dans une démarche visant à concilier la préservation de la biodiversité et le développement urbain. Pour cela, une connaissance précise du patrimoine naturel de la commune est nécessaire. L’association Charente Nature l’a accompagnée pour faire un état des lieux naturaliste, en 2014-2015, nommé Atlas de la Biodiversité Communale.

Ce document donne à voir la diversité des habitats écologiques d’Angoulême et des espèces associées. Suite à ce recensement, 34 milieux naturels différents ont pu être répertoriés sur la commune. Parmi ces milieux, 14 sont d’intérêt communautaire c’est à dire qu’ils sont soit en danger de disparition dans leur aire de répartition naturelle, soit ont des caractéristiques remarquables, ou soit ont une aire de répartition réduite du fait de leur régression ou de leurs caractéristiques intrinsèques. Parmi ces milieux d’intérêt communautaire, 3 sont considérés comme prioritaires, c’est à dire que leur état est très préoccupant et qu’ils doivent être conservé et protégé.

Cette diversité de milieux offre à la Ville une véritable richesse faunistique et floristique. Parmi toutes les plantes répertoriées, 37 espèces sont patrimoniales c’est à dire qu’elles sont protégées, menacées, rares ou qu’elles ont un intérêt scientifique ou symbolique.

Quant aux espèces animales, ce sont 66 espèces patrimoniales qui ont été répertoriées sur les 15 dernières années. Ce chiffre ne comprend pas les passages d’oiseaux migrateurs tel que ceux des Grues cendrées.

Ces résultats montrent qu’Angoulême comporte une belle richesse biologique, étant donné que son territoire est assez restreint et très urbanisé.

fleurs de Fritillaire pintade

Alyte accoucheur mâle avec oeufs

Murin de Daubenton

Vous pouvez consulter l’atlas ci-dessous ou le télécharger sur ce lien : Rapport ABC Angoulême

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail