Dans le cadre de la mise en œuvre du plan vélo, une trentaine de « cédez-le-passage cycliste » au feu rouge feront leur apparition à différents carrefours de la ville jusqu’à fin octobre. Angoulême rejoint ainsi les très nombreuses villes françaises qui ont expérimenté puis choisi cette réglementation, présente dans le Code de la route depuis 2012.

Le contexte

La Ville d’Angoulême, dans le cadre de son Agenda 21, programme d’actions en faveur du développement durable, s’engage pour faciliter les modes de déplacement dits actifs : vélo et marche. Pour faciliter les trajets à vélo, elle construit un Plan Vélo avec la participation active de l’association Vélocité de l’Angoumois qui a pour vocation de développer l’usage du vélo urbain sur le bassin du GrandAngoulême. Cette  démarche se fait en lien avec le Schéma Directeur Cyclable en cours de construction par le GrandAngoulême.

Ainsi, en 2015, des diagnostics des aménagements cyclables existants ont été réalisés. Ils ont déjà débouché sur la création d’une piste cyclable sur le boulevard Jacques Monod et une bande cyclable sur le boulevard Poitou-Charentes afin d’assurer la continuité des aménagements.

Cédez-le-passage cycliste

panneaux-veloSymbolisé par les panneaux ci-contre et installés sous les feux tricolores, ils autorisent les cyclistes à tourner à droite, ou à aller tout droit selon la configuration du carrefour, quand le feu est rouge et sous certaines conditions.

Attention, les cyclistes ne sont pas prioritaires : ils doivent faire preuve de prudence et respecter en toutes circonstances la priorité accordée aux autres usagers, en particulier aux piétons auxquels ils doivent toujours céder le passage.

Les objectifs

Fluidifier la circulation, réduire le temps de parcours des cyclistes mais aussi éviter certains conflits entre cyclistes et véhicules arrêtés au feu… sont les trois principaux bénéfices de ce dispositif.

Mode d’emploi

Les carrefours aménagés

Voir en plein écran

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail