En raison du fort déficit de pluies enregistré depuis l’été 2016, le département de la Charente est actuellement dans une situation hydrologique préoccupante. Faute de pluies significatives au cours des prochaines semaines, cette situation pourrait se poursuivre voire de se détériorer.

En raison de cet épisode de sécheresse et dès le mois d’avril 2017 le Préfet de la Charente a prescrit des mesures restreignant les usages de l’eau dans plusieurs secteurs du département. Ces mesures de restriction ne portent pour l’instant que sur l’utilisation de l’eau pour l’irrigation des cultures.

Si l’évolution de la situation le justifiait et notamment si les indicateurs de niveau des nappes d’eau souterraines et de débit des cours d’eau révélaient un risque de pénurie, ces mesures pourraient être complétées par des mesures exceptionnelles de limitation des usages agricoles, industriels ou domestiques nécessaires à la préservation de la ressource en eau pour satisfaire les usages prioritaires, en particulier l’alimentation en eau potable.

Dans ce contexte, il est de la responsabilité de tous les usagers d’utiliser l’eau de manière économe et raisonnée en limitant les usages non prioritaires comme l’arrosage des jardins d’agrément, le lavage des véhicules ou le remplissage des piscines privées.

d’infos : ecologique-solidaire.gouv.frcharente.gouv.fr

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail