arton174-e6fc9Il fit abattre les ponts et avancés de quelques maisons qui traversaient les rues et doubla les indemnités de maire qui passèrent de deux à quatre livres. Lors de son mandat, un artiste anonyme réalisa sur les registres mémoriaux (registres des décisions municipales) la célèbre peinture de la Mézée (assemblée du corps de ville). M de Voyon figure au centre de l’œuvre sur une haute cathèdre. Il convient de rappeler que le maire était alors le premier gentilhomme de la province. François de Voyon demeura échevin 44 années et mourut en 1617.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail