Mandat : du 13 février 1970 au 20 mars 1977

roland chironNé à La Rochelle, cet ancien avocat a œuvré à la vie municipale angoumoisine pendant vingt-quatre ans. D’abord comme conseiller municipal (de 1953 à 1965) puis en tant que premier adjoint de Henri Thébault (de 1965 à 1970) et enfin comme premier magistrat de la Ville de 1970 à 1977. Celui dont la devise était « Croire en ce que l’on fait » a marqué l’histoire angoumoisine. C’est sous son mandat que le premier Festival de la Bande Dessinée a été lancé en 1974 , avec dès la première édition près de 10 000 visiteurs et 20 000 personnes dès la suivante. Il s’est également attaché à réaliser d’importants chantiers, telles que la création de la voie de l’Europe avec la mise en circulation de l’ancien tunnel ferroviaire de la Gâtine, la réalisation des parkings Bouillaud et Saint-Martial et la fondation du centre Saint-Martial, à l’emplacement de la Maison du Peuple ainsi que l’ouverture du centre socio-culturel de Saint-Cybard. Enfin, Roland Chiron a lancé la restauration de l’ancienne usine du Nil., afin de la transformer en Maison des Syndicats. Roland Chiron a été décoré de la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur le 15 février 1990 par François Mitterrand.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail