Les remparts

Le premier rempart de la ville remonte à l’époque gallo-romaine. Au Moyen-Age, il a été complété par d’autres enceintes édifiées par les comtes d’Angoulême Taillefer, Lusignan, Valois et le duc d’Epernon. Au XVIIIe siècle, les murailles et les tours devenues inutiles sont rasées à hauteur d’appui et les portes sont progressivement détruites pour faciliter l’accès à la ville haute. Elle conserve aujourd’hui un remarquable ensemble fortifié de plus de 3 kms qui lui donne tout son charme.

Les remparts
Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail