Les événements exceptionnellement graves survenus le 13 novembre 2015 à Paris ont conduit le Président de la République à décréter l’état d’urgence désormais prolongé, sur l’ensemble du territoire métropolitain, ainsi qu’un deuil national de trois jours. Dès ces attentats, les élus et les services de la ville d’Angoulême se sont mobilisés et continuent à renforcer la vigilance et la prévention sur les espaces publics (culturels, sportifs…) et les écoles.

Dès le 14 novembre, une réflexion a été menée, avec les représentants de la Préfecture, les élus et les agents municipaux, afin de mettre en œuvre une stratégie  mise en place le 15 novembre et développée dans les jours suivants, permettant une optimisation des mesures de contrôle et de sécurité déjà en cours.

Pour rappel, le dispositif Vigipirate est mis en œuvre depuis le 18 décembre 2014, pour  renforcer la vigilance individuelle et collective ainsi que les mesures de sécurité dans les lieux les plus fréquentés.

www.angouleme.fr wp content uploads 2015 12 reagir en cas d attaque terroriste.pdf

Mesures spécifiques à mettre en place dans les bâtiments  publics et privés accueillant du public

  • Surveillance des entrées et mise en œuvre, pour les manifestations ou sites sensibles, du contrôle des accès du public par des inspections visuelles des sacs et des bagages à main, surtout les plus volumineux.
    En cas de refus, il conviendra d’interdire l’accès de cette personne à l’établissement.
  • Surveillance de la circulation des véhicules sur les parkings, vigilance accrue pour éviter le stationnement de longue durée d’un véhicule potentiellement dangereux aux abords des sites sensibles,
  • Contrôle des accès aux zones sensibles: zones de livraison, consignes automatiques et réserves
  • Contrôle des objets entrants (livraisons, courriers etc..),mise en place d’ une veille effective pour garantir la surveillance de la livraison des denrées,
  • Renforcement des équipes de gardiennage et de surveillance de l’intérieur des installations et bâtiments concernés,
  • Organisation de rondes de surveillance aux abords des installations sensibles,
  • Limitation voire interdiction du stationnement et/ou de la circulation aux abords des installations et bâtiments concernés.

Un arrêté général a été pris par M. le Maire le 14 novembre, pour les abords des écoles notamment. Il a été précisé et complété régulièrement par des arrêtés spécifiques. Les organisateurs de manifestations culturelles ou sportives sont vivement invités à signaler leur projet dans un délai suffisant pour permettre à la cellule de crise d’exprimer ses préconisations ou recommandations.

Téléchargez  les fiches relatives à la conduite à tenir face à un individus récalcitrant et agressif et à la découverte d’un colis suspect.

Découverte d’un colis suspect

Individu agressif

 

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail