Festival Musiques métisses : le son de l’Afrique et d’Outre-Mer

LES ORIGINES : DE «JAZZ EN FRANCE» A «MUSIQUES METISSES»

En 1976 naissait « Jazz en France » à Angoulême. Ce festival était au jazz et aux musiques improvisées françaises et européennes. Il fut fondé par Christian Mousset, grand connaisseur en jazz et de musiques africaines. A partir de 1988, pour faire sens avec l’intégration progressive dans la programmation des musiques populaires et urbaines d’Afrique et des Caraïbes, le festival prend pour titre « Jazz et Musiques Métisses » avant de devenir tout simplement « Musiques Métisses ».

Depuis plus de 40 ans, le festival explore la diversité des langages musicaux actuels qui se développent dans les grands centres urbains d’Afrique, de la Caraïbe et de l’Océan Indien. Il s’intéresse aussi aux courants nés en France métropolitaine où l’apport des artistes des départements d’Outre Mer et des migrants de l’autre rive de la Méditerranée a largement contribué au renouveau, au métissage, à la créolisation des musiques populaires hexagonales.

UN FESTIVAL PIONNIER DANS SA DISCIPLINE

Musiques Métisses a été la première manifestation à avoir mis en valeur les artistes des départements d’Outre-Mer et à en avoir élargi l’audience au-delà des seuls publics communautaires. Les plus grands musiciens du Sud et des diasporas ont été découverts sur les scènes du festival avant de tourner dans le monde entier.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail