Le même élan pour ce 23ème Festival

En effet, c’est toujours avec le même élan que Paul-Arnaud Péjouan et Jean-Hugues Allard, les directeurs artistiques du Festival d’Angoulême, maintiennent le Haut de la Qualité et du Programme et des artistes présents dans la capitale charentaise et le Département.

La découverte de nouveaux et jeunes talents ne dément en rien la vocation d’Angoulême de se distinguer ainsi pour satisfaire le public charentais et d’ailleurs.

Oui, et d’ailleurs ! Parce que nous vivons depuis quelques années un partenariat avec les Pays du monde, telle la Russie ces deux dernières années et la Chine à partir d’octobre prochain.

Le directeur du célèbre Conservatoire de Shanghai, LI JIAN est notre invité, il assistera à certains des récitals et surtout il sera sur scène pour faire valoir son immense talent au piano.

Oui, et d’ailleurs ! Parce que nous sommes entrés dans une plus vaste Région avec la Nouvelle Aquitaine et l’on sait que depuis des siècles le Pays Charentais a de forts liens territoriaux et historiques dans ce grand Sud-Ouest de la France.

Alors de solides liens viennent de se nouer entre Bordeaux et Angoulême sur le plan musical ce qui ne fait qu’augurer et inaugurer de nouvelles matinées et soirées pour le plus grand plaisir du public ainsi élargi. Les Collectivités locales charentaises qui soutiennent Piano en Valois depuis le début du Festival se voient récompensées de leurs efforts au bénéfice de la Culture qui a tant besoin d’approches nouvelles quant à son avenir. L’innovation se poursuivra à la manière de cette vingt-troisième édition sur tout le territoire dans des lieux dont l’accueil est toujours généreux par sa qualité et son professionnalisme. Il est important de souligner ce point essentiel, car sans les efforts du Théâtre d’Angoulême et des Salles de plus en plus performantes des Communes et des Communautés de Communes, le festival Piano en Valois ne serait pas retenu comme l’un des meilleurs.

Le signe de la fidélité du public récompense ces efforts.

Comme d’ailleurs, ceux des partenaires, alliés très précieux, d’une manifestation culturelle qui ne saurait se développer ou même se maintenir en raison de la rigueur du temps actuel.

Jean Mardikian
Président

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail