pras-dans-tous-ses-etats-exposition-au-musee-du-papierBernard Pras est un artiste originaire de Charente. Après de multiples expériences notamment en aquagravure, technique qu’il a inventée dans les années 1980, l’artiste est tombé dans la spirale de l’anamorphose au milieu des années 90.

Des assemblages hors du commun

Il ne peint pas mais assemble des objets très hétéroclites : des jouets en plastique, des ustensiles ménagers, des vieux vêtements, de la nourriture… Cet assemblage forme au final des installations massives qui réinterprètent plusieurs portraits célèbres de l’histoire de l’art et de la société contemporaine. Vous pourrez découvrir entre autres Les Saisons d’Arcimboldo, le portrait d’Einstein, Louis XIV, Mickey, etc. Promis ! Cela ne vous laissera pas indifférent. Résidence en partenariat avec : Le Musée du Papier, l’AcApA, l’Association Les Carmes de la Rochefoucauld et l’Association Les Mains Sales.

Les animations autour de l’exposition

En lien avec l’exposition Bernard Pras, le Musée du Papier vous propose un cycle de conférences sur les effets optiques dans l’art.

  • Mardi 21 avril à 15h, par Béatrice Rolin « Le trompe-l’oeil, un genre pictural ? »

    Le trompe-l’oeil est présent majoritairement dans la peinture depuis l’antiquité dans le souci de se rapprocher le plus possible de la réalité. Mais son usage est loin de s’être limité à ce seul objectif.

  • Mardi 12 mai à 15h, par Mireille Duret « Les artistes contemporains de l’anamorphose »

    Aujourd’hui, les anamorphoses contemporaines se dessinent dans l’espace architectural qui devient le support du peintre. Le travail se fait in situ, Georges Rousse, Felice Varini sont, entre autres, les techniciens de cet art.

  • Mardi 9 juin à 15h, par Florent Gaillard « Bernard Pras, « sa vie son oeuvre » »

    Itinéraire d’un artiste né en 1952 à Roumazières-Loubert, fils d’un coureur cycliste charentais bien connu dans les années 40-50, il abandonne de courtes études de mécanique pour s’inscrire aux Beaux-Arts de Poitiers puis de Toulouse.

Tarifs : 2€, tarif réduit 1,50€, gratuit pour les abonnés.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail