L’alimentation

L’alimentation dans les structures petite enfance

Les repas

L’alimentation proposée aux enfants est strictement réglementée. Les matières premières utilisées par les cuisiniers répondent à des critères d’hygiène et de qualité très rigoureux. Elles sont partiellement issues de l’agriculture biologique et/ou labellisées. L’utilisation de produits frais et de saison est privilégiée. De plus, une attention particulière est portée aux achats durables dans le cadre de marchés publics.

Chaque repas est parfaitement adapté à l’âge des enfants. Le tout se fait dans un souci constant d’hygiène, de variété des goûts et des apports alimentaires, de prévention de l’obésité, de prise en compte des allergies et de participation à l’éducation nutritionnelle de l’enfant. Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, le nombre de repas est ajusté chaque jour à l’effectif d’enfants présents.

Les repas du midi et les goûters sont préparés sur place dans le respect des normes d’hygiène (méthode HACCP) et de prescriptions du Groupe d’Étude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition (G.E.M.R.C.N.). Ils sont adaptés à l’âge des enfants et à leurs habitudes alimentaires (mixés, morceaux…).  L’amplitude horaire d’ouverture de Titom permet également de proposer des petits déjeuners et repas du soir aux enfants accueillis avant 7h30 et après 20h.

Les menus sont élaborés par un groupe de travail composé de la diététicienne de la Ville, de cuisiniers, de professionnels de la petite enfance et de directrices des structures d’accueil, suivant le plan alimentaire. Ils sont soumis à l’élue chargée de la restauration scolaire, affichés dans l’établissement et publiés sur le site internet de la Ville.

Alimentation petite enfance.pdf

Vous trouverez ici les menus des crèches et haltes garderies

Allergies alimentaires

Un certificat médical devra être produit à l’appui de toute demande de régime particulier (allergies…) et fera l’objet d’un Protocole d’Accueil Individualisé (PAI) établi en relation avec le médecin de l’établissement.

L’allaitement maternel

Promouvoir l’allaitement maternel est l’un des neufs objectifs nutritionnels spécifiques proposés dans le cadre du Programme National Nutrition Santé (P.N.N.S.). Pour encourager la prolongation de l’allaitement après la reprise du travail, la possibilité est donnée aux mères de poursuivre l’allaitement de leur enfant après l’entrée en multi-accueil.

Les renseignements concernant sa mise en œuvre sont à recueillir auprès de la responsable de la structure. Les modalités d’allaitement seront alors évoquées et organisées avant l’accueil de l’enfant (y compris la possibilité d’allaiter sur place).

Continuer à allaiter tout en travaillant présente de nombreux avantages : santé de l’enfant, lien mère-enfant.

Travail ne veut donc pas dire sevrage : cela dépend du projet de la mère et du couple, du type et de l’organisation du travail (durée, pénibilité, éloignement, ..) et du bébé. Beaucoup de femmes allaitent tout en travaillant.

Protocole – allaitement maternel

Lien avec le site de l’INPES 

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail