Depuis 2014, la Ville d’Angoulême mène un programme « Angoulême, capitale du goût » qui place la qualité des repas au coeur de la restauration scolaire.

vegetarian food, culinary, happiness and people concept - happy family cooking vegetable salad for dinner over kitchen background

Comme le précise Vincent YOU, adjoint au maire chargé de la commande publique et pilote de ce programme : « Tout est une question de volonté politique ; les questions de réglementations ne sont pas bloquantes. À Angoulême, nous faisons en sorte que les écoliers retrouvent le sens du goût et découvrent le savoir faire des agriculteurs. Cela passe par un achat local car nous n’achetons pas qu’un produit : on achète un produit et une visite dans la ferme pour nos écoles ».

Dès aujourd’hui, Angoulême innove en mettant en oeuvre un marché public de produits « bio, fermier » unique en son genre. Élaboré depuis un an en collaboration avec la Chambre d’agriculture de Charente, il repose sur une double démarche : acheter des produits de qualité (bio ou fermiers) et concevoir avec les fournisseurs un volet pédagogique centré sur la découverte des produits par les écoliers.

Dès la rentrée scolaire, les exploitations retenues dans le cadre de ce nouveau marché recevront la visite des petits angoumoisins scolarisés dans les écoles élémentaires.

120625-3Stéphanie Garcia, adjointe au maire en charge de la vie scolaire, confirme les objectifs : « C’est une belle occasion de comprendre d’où viennent les produits qu’ils ont dans leurs assiettes et de les sensibiliser à la qualité produite dans nos campagnes ».

Cette méthode est le fruit d’une étroite collaboration de la Ville d’Angoulême et la Chambre d’Agriculture de la Charente. Ensemble, elles ont oeuvré pour déterminer les critères de l’appel d’offre qui puissent rendre possible les candidatures de producteurs locaux, en capacité d’inclure des actions pédagogiques. C’est ainsi que 23 lots ont été identifiés pour permettre, notamment, aux producteurs d’élevage unique ou en mono-culture de se positionner… un enjeu, tant qualitatif pour les enfants, qu’économique et environnemental pour le territoire.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail