L’arrêt cardiaque inopiné est responsable de près de 50 000 décès par an en France.

A ce jour, seules 2 à 3 % des victimes d’arrêt cardiaque y survivent.

Dans un intérêt commun de santé publique, les 15 communes du Grand Angoulême mettent à disposition des usagers plus de 80 défibrillateurs automatisés externes dans la plupart des établissements recevant du public : équipements sportifs, salles des fêtes, déchetteries… 

Téléchargez ci-dessous la plaquette d’information sur les gestes de premiers secours.

www.angouleme.fr IMG pdf defibrillateur_plaquette 2.pdf

Grâce à cette initiative, 3000 à 4000 vies peuvent être sauvées !

Implantations des défibrillateurs sur la Ville d’Angoulême (2015) :

Vous pouvez également télécharger l’application « Staying Alive » sur vos smartphones.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail