Depuis quelques mois déjà, le quartier de Bel Air – Grand Font fait l’objet d’une étude urbaine et sociale préalable à la définition d’un projet de rénovation global mené dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain. Plusieurs temps de participation citoyenne ont permis, par la confrontation de l’approche technique avec la dimension vécue et le ressenti des habitants, de révéler les principaux enjeux de l’évolution du quartier ainsi que les questionnements et les attentes de ses usagers. En parallèle, la Ville d’Angoulême a choisi de lancer un large « travail de mémoire » en recueillant auprès des Angoumoisins, photos, cartes postales, articles de presse. Cette démarche, effectuée en partenariat avec les archives municipales, donne aujourd’hui naissance à un parcours photographique décliné en trois temps :

  • Une première exposition, « la Mémoire en balade », sera inaugurée le 14 septembre à 17 heures (départ du Parvis de la gare) et prendra place, jusqu’au 31 octobre, dans tous les lieux symboliques du quartier. L’occasion de revenir sur le passé de ces rues et de leurs habitants.
  • Viendront ensuite, en 2018 et 2019, deux autres temps consacrés au présent puis au futur de ce quartier.
Ondine et Valois

Pour accompagner les visiteurs de cette exposition, les habitants du quartier et notamment les enfants des écoles, la dessinatrice Cécile Chicault, membre de l’Atelier du Marquis a imaginé deux personnages, « mascottes » du projet. Présents sur les panneaux de l’exposition, ils évolueront en fonction des animations proposée tout au long de la rénovation urbaine.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail