La cité internationale de la bande dessinée

Le Département de la Charente, le ministère de la Culture et de la Communication, la Ville d’Angoulême et la Région Poitou-Charentes se sont associés en 2008 pour créer la cité internationale de la bande dessinée et de l’image, établissement public de coopération culturelle à caractère industriel et commercial, en reprenant les missions, personnels et équipements des associations CNBDI et maison des auteurs.

Un grand pôle de l’image à Angoulême

Depuis trente-cinq ans, Angoulême vit au rythme de la bande dessinée et de l’image, dont l’événement phare est sans le Festival International de la Bande Dessinée, qui fait chaque année de la cité des Valois la capitale mondiale du neuvième art pendant quatre jours fin janvier. Afin de pérenniser ces actions et leur offrir un socle solide, les collectivités ont décidé de créer et de financer un grand établissement public de coopération culturelle : la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image (« la Cité »). Fruit de l’étroite collaboration entre le département de la Charente, le ministère de la Culture et de la Communication, la ville d’Angoulême et la région Poitou-Charentes, la cité réunit un musée, une bibliothèque patrimoniale, une bibliothèque publique spécialisée, une résidence internationale d’artistes (la maison des auteurs), une librairie de référence, un centre de soutien technique multimédia, un cinéma de deux salles d’art et essai et de recherche, un espace de consultation Internet et un restaurant panoramique.

Tous ces bâtiments bordant le fleuve sont situés au cœur du grand pôle de l’image qui s’est développé en Charente avec de plusieurs écoles supérieures des filières bande dessinée, cinéma d’animation, jeu vidéo ou documentaire de création, entourée de nombreuses entreprises de l’image installées à Angoulême et aux alentours et accueillant de nombreux auteurs et chercheurs., dissoutes à cette fin. La cité comprend un musée, une bibliothèque spécialisée recevant le dépôt légal, une résidence d’artistes (la maison des auteurs), un cinéma de deux salles d’art et d’essai et de recherche, une librairie, un centre de soutien technique multimédia et un restaurant.

Les chais Magelis

Ils accueillent depuis juin 2009 le musée de la bande dessinée et la librairie. Ils sont le troisième bâtiment de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image. Les deux autres sites sont le bâtiment spectaculaire, imaginé par Roland Castro, baptisé « Vaisseau Moëbius » de la cité (anciennement CNBDI) et la maison des Auteurs.

Le vaisseau Moëbius

080703 Angoul+¬me-5Il regroupe la bibliothèque de la bande dessinée, le cinéma de la cité, des salles d’expositions temporaires, le restaurant « la table à dessin », mais aussi l’administration de la cité (direction générale, administration, finances et ressources humaines, communication) et le centre de soutien technique multimédia. Il héberge également l’ENJMIN (école nationale du jeu et des médias interactifs numériques) et le Créadoc (Master de documentaire de création).

 

 

La passerelle

121103-1Inaugurée en 2008, elle relie le bâtiment Castro au musée de la bande dessinée en traversant la Charente. Longue de 190 mètres, réservée aux piétons et aux cyclistes, elle propose une belle perspective sur la cité et sur la façade des chais. A noter, au centre, la superbe statue de Corto Maltese réalisée par Luc et Livio Benedetti. Le héros d’Hugo Pratt, les mains dans le dos, le regard dirigé vers l’océan, est le gardien idéal de ces lieux. La nuit, la lumière du cheminement est assurée d’un côté sous le garde-corps amont et de l’autre par un balisage au sol, à l’aval du platelage, par des points lumineux encastrés.

140128-48La maison des auteurs

Située en haut de l’avenue de Cognac, sur les remparts de la vieille ville, c’est une résidence d’artistes logée dans une spacieuse maison de caractère. 

 

 

 

Le cinéma de la cité120824-63

Les salles Nemo et Laloux proposent des films d’art et d’essai toute l’année. Horaires et informations sur www.citebd.org

 

 

 

La table à dessin

Le restaurant panoramique de la cité est géré par une nouvelle équipe, Claude et François Lafond gérants de la société La Petite France. Ces traiteurs réputés, originaires de la région et font partie des « Meilleurs Traiteurs de France ». Ils viennent d’obtenir le label « quali-traiteur » et sont secondés à Angoulême par un cuisinier, un responsable de salle et un serveur. Entièrement rénovée et réaménagée, la table à dessin possède une vue panoramique imprenable sur la Charente et permet d’accueillir en un même lieu des petits groupes ou des individuels.

090428-3Le musée de la bande dessinée 

En s’installant dans de nouveaux espaces en 2009, le musée de la bande dessinée a redéployé l’ensemble de ses collections permanentes sur une surface d’environ 1 300 m². Bénéficiant d’une scénographie sobre et élégante qui valorise les œuvres originales, le nouveau parcours s’organise en quatre sections : la première partie, la plus importante en termes d’espace, est consacrée à l’histoire de la bande dessinée dans le domaine francophone, mais également américain et japonais ; « l’atelier » est consacré aux différentes techniques et aux étapes de création de la bande dessinée ; « le salon » présentera l’esthétique de la bande dessinée ; dans « la galerie » enfin, seront présentées des expo-dossiers ou des expositions thématiques en lien avec l’actualité.


La construction d’un étage permet de totaliser une surface de 4 068 m² (hors circulations et locaux techniques) qui se partage ainsi : Surface d’exposition permanente : 1 330 m² Surface d’exposition temporaire : 390 m² Librairie : 266 m² d’espace public Bureaux et réserves : 81 m² Salle de conférence : 90 m² (70 places), avec sonorisation et vidéoprojecteur. Atelier de médiation pour les groupes : 150 m², équipé d’une quinzaine de postes informatiques. Centre de ressources documentaires : 125 m² Réserve « arts graphiques » (132 m²) où sont conservés les planches et dessins originaux dans des meubles à plan, ainsi que quelques tableaux. Deux réserves pour les collections patrimoniales de la bibliothèque de la bande dessinée : Une « réserve périodiques » (230 m²) où seront conservés journaux et revues dans des armoires roulantes. Une « réserve albums » (188 m²), également équipée d’armoires roulantes.

Informations pratiques :

Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image : 121 rue de Bordeaux 16023 Angoulême cedex Tel : 05 45 38 65 65  www.citebd.org 

 

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail