Nous sommes confrontés à une crise sanitaire inédite qui doit nous amener à réfléchir ensemble sur nos modes de vie.  Ainsi, Angoulême a choisi de mettre en place une plateforme de consultation citoyenne pour co-construire la ville de l’après confinement. Que faudrait-il changer par rapport à aujourd’hui ? Quels outils doivent être mis en place ? Quelles sont les priorités pour votre Ville ?

Tous les Angoumoisins sont invités à partager leurs idées !

Comment contribuer ?

Afin de vous guider, nous vous proposons plusieurs rubriques dans lesquelles inscrire votre projet. Et surtout, soyons créatifs pour imaginer Angoulême, demain !

Le déconfinement, concrètement ?
Une simple pause dans nos vies ? Ou une parenthèse vers un autre chemin ?

Se nourrir… après ?
Quelle alimentation souhaitons-nous ? Comment relancer et généraliser le développement des producteurs locaux ? Souhaitons-nous plus de jardins partagés, de potagers urbains ? Devons-nous encourager les livraisons ?

Se déplacer …après ?
La distanciation requise durant le COVID risque de se prolonger. Quels modes de déplacement devons-nous encourager entre nécessaire distanciation et respect des enjeux climatiques ?

S’oxygéner … après ?
Nous avons tous éprouvé le besoin de sortir, de prendre l’air, même en ville. Quels espaces souhaitons-nous demain pour mieux s’oxygéner ? Des espaces verts supplémentaires ? Comment y encourager la pratique du sport ? 

Se détendre…après ?
Si nous devons demain privilégier le tourisme national au détriment des grands voyages, comment développer encore le tourisme local ? Comment maintenir notre vie culturelle à l’heure des mesures de distanciation ?

Se soigner…après ?
L’importance des soins et du personnel soignant nous est apparue plus évidente que jamais. Quels types de soins souhaitons nous offrir aux habitants d’Angoulême ? Comment ? Que développer dans une agglomération comme la nôtre ?

Travailler …après ?
Le confinement a démontré notre capacité à organiser le travail autrement. Que souhaitons-nous conserver ? Comment le développer ?

Consommer et relancer l’économie … après ?
La crise économique encouragera-t-elle la consommation de produits locaux ? Le développement de notre monnaie locale peut-il être un outil ? Le développement d’une économie circulaire est-il une solution ?

Mieux vivre ensemble … après ?
La vie associative, la solidarité envers les plus démunis peuvent justifier plus d’investissements en temps de crise. Que pouvons-nous faire à notre échelle pour améliorer encore le mieux vivre ensemble ?

Apprendre… après ?
Malgré la crise sanitaire a permis à de nombreux élèves ou étudiants ont pu poursuivre leurs apprentissages grâce à la dématérialisation ou aux cours en ligne ? Que devons-nous retenir de cette expérience ? que pouvons nous généraliser ? Devons-nous développer les « Mooc », la mise en ligne de savoirs gratuits ?

vieillir

Mieux vieillir …après ?
Nos aînés ont beaucoup souffert de cette crise, confrontés à l’isolement, la solitude, la fragilité physique. Quel enseignement pouvons-nous en tirer ? Que pouvons-nous développer à notre échelle ?

Envoyez nous vos propositions


Partager :
  • imprimer
  • mail