Avec plus de 50 ans de bénévolat à son actif, ce ne sont pas quelques jours de distribution de masques en porte à porte qui vont faire peur à Claude Augras ! Quand il a su que la mairie cherchait des volontaires pour apporter à domicile quelques dizaines de milliers de masques en tissu, lavables et réutilisables, il n’a pas hésité longtemps : « je réponds toujours présent pour aider les autres. En ce cas précis, il s’agit, en plus, de santé publique… impossible pour moi de ne pas participer ! »

Avec deux agents de la Ville, il a donc sillonné le secteur de la Madeleine, son quartier de prédilection, lui qui fût président du comité de quartier et qui anime aujourd’hui le club du 3e âge. « Quel plaisir de renouer le contact, d’échanger quelques mots et de se sentir utile en apportant une aide concrète ! Nous avons eu un accueil très chaleureux de tous les habitants et j’ai trouvé qu’ils avaient plutôt bon moral. »

Un constat important et rassurant pour cet homme très impliqué dans la vie de son quartier, qui a pris soin durant toute la période du confinement de prendre des nouvelles des 70 membres de son club : « je les ai appelé toutes les semaines pour savoir comment ils se portaient. Heureusement je n’ai eu que des bonnes nouvelles. Il tarde à tout le monde de pouvoir recommencer les parties de cartes, même si nous savons que ce n’est pas pour tout de suite ! »

Depuis le 13 mai, une distribution de masque est effectuée par des agents de la ville, des élus et des bénévoles. En cas d’absence, les masques sont glissés dans les boîtes aux lettres.
Ces masques sont une protection supplémentaire mais il est indispensable, pour la sécurité de tous, de continuer à respecter les gestes barrières. Protégeons-nous et protégeons les autres.

Partager :
  • imprimer
  • mail