La crise sanitaire a conduit la ville d’Angoulême à fermer 31 écoles dès le 16 mars 2020. Durant cette période, un accueil a été mis en place pour les enfants du personnel de santé et de police. Le plan de déconfinement annoncé par le gouvernement a conduit la ville d’Angoulême, en partenariat avec l’éducation nationale, à examiner très attentivement les conditions de réouverture des écoles.

Cette réflexion repose sur un retour progressif des enfants à l’école basé sur le volontariat. Elle a pour objectif de permettre une reprise garantissant la sécurité sanitaire de toutes les personnes (enfants/adultes) présentes sur site. Aussi, elle est encadrée par de multiples contraintes légales, sanitaires et humaines, telles que :

  • Un protocole sanitaire strict conditionnant la réouverture de chaque école,
  • L’obligation de décliner pour les équipes enseignantes des modalités adaptées à chacune des 31 écoles,
  • La nécessité de disposer du personnel enseignant, municipal et associatif en nombre suffisant.

La reprise s’effectuant sur la base du volontariat, les équipes enseignantes ont effectué un sondage auprès des familles afin d’évaluer le nombre d’enfants potentiellement présents. Parallèlement, la ville a défini une capacité d’accueil tenant compte des consignes concernant notamment la distanciation sociale.

Le dispositif retenu :

  • La date de la reprise est fixée au jeudi 14 mai.
  • La capacité d’accueil sera, dans un premier temps, de 1000 enfants, soit 30% des effectifs habituels, à charge pour l’éducation nationale de définir quels seront les enfants prioritairement accueillis, conformément à la circulaire ministérielle relative à la réouverture des écoles et en fonction du positionnement des familles.
  • Pour la pause méridienne, il sera proposé dans un premier temps un repas froid confectionné par un prestataire de services. Ce repas pourra être servi en salle de classe, en réfectoire, ou en extérieur, jusqu’au 25 mai, date à laquelle le service de restauration pourra reprendre dans les conditions habituelles.

Concernant les temps périscolaires, au regard des contraintes évoquées, les personnels municipaux seront prioritairement positionnés auprès des équipes de l’éducation nationale sur le temps scolaire.

  • Aussi, cette organisation ne permettra pas de proposer dans un premier temps l’habituelle garderie du matin.
  • Pour les accueils de loisirs du soir, un travail est actuellement mené avec les partenaires associatifs de la ville dans l’objectif de rouvrir les accueils en semaine au plus tôt durant la semaine du 18 mai.
  • Les familles seront interrogées par questionnaire en lien avec les partenaires et les enseignants dès le 14 mai, ce qui permettra d’envisager la reprise des accueils de loisir du soir école par école. Afin de faire évoluer au mieux l’organisation proposée la semaine du 12 mai, les besoins des familles seront recensés à compter du 14 mai.

La communication des organisations (horaires d’accueil, constitution des groupes d’élèves) aux familles est réalisée directement par chaque école.

Secteur « petite enfance » 

Comme pour les écoles, l’objectif consiste à répondre au mieux aux besoins des familles tout en garantissant la sécurité sanitaire des enfants accueillis et des adultes présents dans la structure.

  • La réouverture aura lieu le lundi 11 mai, avec une capacité d’accueil limitée à 133 places (choix de n’accueillir que 7 enfants par service), soit 40% de la capacité habituelle, sur une amplitude horaire de 7h30 à 17h30.
  • Un protocole d’accueil sera décliné dans chaque structure
  • Les repas seront fournis par la collectivité, confectionnés sur chaque site, servis dans chaque service.

Les familles prioritaires sont :

  • Celles qui exercent des missions prioritaires et les enseignants 
  • Celles où les deux parents travaillent en même temps sur une plage d’accueil proposée
  • Les familles monoparentales
  • Les familles identifiées par les acteurs médico-sociaux ou par nos équipes.

Une réflexion est actuellement en cours sur la mise en place d’un accueil occasionnel. Le lieu d’accueil « Enfant Parent » (LAEP la pirogue) sera ouvert uniquement sur Rdv et l’accueil Kalis sera rouvert.

Partager :
  • imprimer
  • mail