Premiers commerces de proximité, piliers de la vie de quartier, les boulangeries sont en première ligne pour fournir aux Français leur pain quotidien. À Angoulême, Stéphanie et Alexandre Fleurant, à la tête de 5 établissements, le constatent tous les jours : « les gens sont contents de venir chercher un produit frais, c’est un petit moment de plaisir et de convivialité ». C’est pour cela que, même si la crise sanitaire et le confinement nécessaire ont été un peu comme un coup de massue, ils ont décidé de continuer à ouvrir leurs boutiques : « après une semaine durant laquelle nous nous sommes sentis comme anesthésiés, nous avons choisi de rester mobilisés pour nos clients. Il nous semblait important d’apporter ce service au cœur des quartiers et ainsi permettre aux gens de se déplacer le moins possible. Nos équipes ont été formidables, elles se sont fortement mobilisées malgré des conditions de travail rendues bien plus compliquées. Avec une mention spéciale pour les apprentis dont l’implication a été particulièrement remarquable. »

Et le couple de boulangers ne s’arrête pas là : « depuis notre commerce de la place Victor Hugo, nous avons pu constater le travail épatant fournis par le personnel de la Ville et de l’Agglomération : rippeurs, agents techniques, ils sont sur le pont jour après jour pour les Angoumoisins. Nous avons donc eu envie de les remercier à notre façon ». C’est ainsi que, chaque mercredi jusqu’au 11 mai, seront livrés directement sur leurs lieux de travail, croissants et pains au chocolat… des douceurs bienvenues et fortement appréciées par les principaux intéressés !

Retrouvez les commerces de proximité ouverts durant le confinement

Partager :
  • imprimer
  • mail