Trame verte et bleue / Biodiver’cité
Page publiée le 16 mai 2017 [Mise à jour le 21 novembre 2019]

Qu’entend-on par biodiversité ? Ce terme renvoie à l’ensemble des milieux naturels, des formes de vie et de leurs relations et interactions. Le déclin de la biodiversité est souvent associé aux forêts amazoniennes ou autres lieux emblématiques. Il est pourtant en marche sur tous les territoires, y compris celui d’Angoulême entraînant la disparition de nombreuses espèces nous entourant.

Angoulême dispose d’une grande richesse biologique recensée dans l’Atlas de la Biodiversité Communale réalisé en partenariat avec l’association Charente Nature. Ce document donne à voir la diversité des habitats écologiques et des espèces associées. Ainsi, ce sont 34 milieux naturels différents et une centaine d’espèces patrimoniales, à découvrir dans l’Atlas de la Biodiversité Communale.

Le cadre réglementaire français a évolué afin de maintenir et reconstituer les réseaux d’échanges permettant aux espèces animales et végétales de communiquer, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer. En d’autres termes assurer leur survie. Cette volonté se traduit à différentes échelles par la formalisation de Trames vertes et bleues, découvrez les démarches menées par la Région Nouvelle Aquitaine (tvb-nouvelle-aquitaine.fr).

La Ville d’Angoulême met en œuvre un Plan d’Action Communal en faveur de la Trame verte et bleue. Sa première version a été co-construite en 2016 avec une trentaine d’habitants et acteurs du territoire et soutenu financièrement par la Région Nouvelle-Aquitaine.

En 2019 et 2020 la Ville d’Angoulême pilote un projet visant à renforcer les réservoirs de biodiversité des pelouses calcaires et les corridors qui les lient. Soyaux et La Couronne sont partenaires de ce projet qui bénéficie du soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine. L’antenne Charente du Conservatoire Régional des Espaces Naturels accompagne les trois communes en étudiant la trame et les parcelles de pelouses calcaires et en élaborant des plans de gestion.

Enquête publique. Plan de sauvegarde et de mise en valeur.

Partager :
  • imprimer
  • mail