En 2017, en France, plus de 4400 feux ont parcouru plus de 26 000 ha, essentiellement dans le Sud de la France avec une sécheresse très marquée et très longue dans la région méditerranéenne et dans le massif aquitain.

Au-delà de l’été, marqué par des feux entre le 24 et le 26 juillet avec plus de 7600 ha brûlés, des incendies ont encore eu lieu dans les Alpes-de-Haute-Provence en décembre et en Corse en janvier 2018, compte tenu d’un début d’hiver peu pluvieux.

L’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies, que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles…) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps,…). La moitié de ces feux d’origine anthropique sont dus à des imprudences et des comportements dangereux qui pourraient être évités en appliquant les bons gestes.

Cette situation a conduit les ministères concernés par la prévention et la lutte contre les incendies (ministère de l’Intérieur, ministère de l’Agriculture et de l’alimentation) et associés au ministère de la transition écologique et solidaire dans la réflexion de préparation, à convenir de l’utilité d’organiser une campagne interministérielle, en y associant les autres acteurs très impliqués comme la DPPM, la DFCI Aquitaine et l’ONF.

Cette campagne nationale et interministérielle vise à diffuser les bons comportements et conseils à adopter face au risque incendie de forêt. Celle-ci est déployée depuis le 9 juillet dans la presse quotidienne régionale ainsi que sur les réseaux sociaux et sur internet avec un site dédié attention-feux-foret.gouv.fr.

Affiche.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail