Le club des ambassadeurs d’Angoulême s’est réuni le 3 décembre au musée du papier. Un retour aux sources de la labellisation d’Angoulême au réseau des villes créatives de l’Unesco au titre de la littérature! Car c’est bien sur l’industrie papetière que s’est appuyé le développement de la littérature et de la bande dessinée à Angoulême.

Le musée du papier, lieu emblématique implanté au coeur du quartier de l’image, a fêté ses 30 ans en 2018.  Il dispose d’un parcours permanent dans les salles du «rez-de-Charente» consacré aux techniques de fabrication du papier, que l’on peut visiter à l’aide d’une application numérique familiale. A l’étage et jusqu’au 5 janvier, l’exposition Paper Art de l’artiste niortais Daniel Mar, que les ambassadeurs ont pu admirer, guidés par ce sculpteur d’histoires. 

La soirée s’est achevée au Cnam Enjmin, l’Ecole Nationale du Jeu et des Médias Interactifs Numériques.

 

Partager :
  • imprimer
  • mail