Le 16 octobre dernier, l’ambassadrice d’Angoulême Aurélie Colin-Thévenet, co-fondatrice avec son associé Grégory Thévenet de Lux Lingua, remportait l’Étoile de l’économie 2018 de Charente Libre catégorie Start-up. Portrait d’une ambassadrice hyperactive!

En 2014, nous sommes rentrés en France. Nous avons eu besoin d’une période d’environ deux ans pour s’assurer des bases financières, terminer nos engagements de sous-traitance, et voir comment on entreprend en France. On venait d’un milieu vraiment anglosaxon et on avait travaillé en Grande Bretagne directement après nos études, donc on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Début 2017, nous avons terminé complètement notre activité de sous-traitance pour nous lancer totalement en freelance et commencer à prospecter une clientèle locale. Aujourd’hui Lux Lingua est basée à la pépinière de Saint Michel.

On s’est installé à Angoulême par hasard. On était à la recherche d’un endroit qui nous permettrait d’être rapidement à Paris. Une partie de ma famille avait déménagé dans le Sud. Nous sommes venus visiter la Charente qui nous a beaucoup plu et nous sommes très contents de ce heureux hasard !

Lux Lingua est une entreprise de solutions de langage. C’est un concept que nous avons créé et qui regroupe toutes les expériences diverses et variées de Grégory et moi. On s’est rendu compte qu’il y avait un vide sur la manière de traiter le contenu, j’entends par là les mots, en Français ou dans d’autres langues. Nous travaillons sur la manière de définir une identité de marque, le développement des outils pour la faire vivre et la formation pour utiliser au mieux ces outils. On est donc dans un chaîne de valeurs totale des mots, qui va de la conception (comment on parle de soi, de son projet, de son activité…) jusqu’à la réalisation, le maintien, voire la transmission des supports. On est là pour aider les clients à faire sortir leur identité. Nous ne sommes pas une agence de traduction, ni de contenu, ni de communication ; nous sommes au croisement des trois et regroupons toutes ces facettes.

On s’adresse aux entreprises, en B to B. Notre activité s’axe autour de trois secteurs principaux : luxe, art et divertissement, et haute technologie.

J’ai toujours la crainte d’oublier des gens alors je vous invite à visiter notre site. L’une des collaborations que l’on aime valoriser c’est celle avec le CITF [NDLR : Conception Industrielle et Technologies Futures] de Saint Cybardeaux. Ils sont en train de développer un robot aux Etats-Unis qui s’appelle Alien. On a travaillé avec eux sur la stratégie de marque pour les américains, comment parler du produit, la traduction de tous leurs supports. C’est un projet qu’on aime beaucoup parce qu’il représente plein de facettes de ce que l’on peut faire, sur un sujet un peu difficile, la robotique, qu’il faut maîtriser pour pouvoir bien en parler.

Nous sommes en train de développer un projet avec Kalank qui s’appelle S.T.A.R.S : ST pour Strategic, A pour Augmented, R pour Reality et S pour Story telling. Je ne peux pas en dire trop car c’est un projet en développement qui sera dévoilé en exclusivité au CES de Las Vegas [NDLR salon international de l’innovation, du 8 au 11 janvier 2019]. C’est un actif de communication qui se transforme en réalité augmentée grâce au téléphone portable et à Facebook. Il permet de vivre une véritable expérience autour notamment des vins et spiritueux.

J’étais tout d’abord très honorée qu’on me propose ce rôle et j’estime qu’il y a eu beaucoup de générosité sur le territoire depuis que nous sommes sortis de notre coquille. Le soutien, cela peut être simplement de parler de nous, ou de décrocher le téléphone quand on a par exemple une question sur le recrutement, ou une petit tape sur l’épaule quand on voit que la semaine a été longue et qu’on a l’air un peu fatigué, ou bien sûr nous recommander. Nous avons été très touchés par cette générosité et souhaitons redonner par le biais de nos activités. On souhaite aider à faire reconnaître ce territoire que l’on a choisi un peu par hasard et qui nous a complètement conquis !

Les clients. Je sais que j’ai réussi ma mission quand les clients oublient que je suis prestataire de service et que je ne fais pas partie de leur équipe. Cela arrive régulièrement que les clients nous appellent pour nous demander un avis sur un sujet annexe, parce qu’ils cherchent tout simplement un conseil bienveillant. Cela dépasse ce que l’on fait pour eux mais ils sentent le besoin de nous inclure. Parfois on reçoit des vidéos de produits en phase test, juste pour partager avec nous leurs activités. Ou alors, on reçoit un prix et le lendemain matin j’ai un SMS d’un client « tu es dans le journal, bravo ! » Et toutes ces choses-là me rendent extrêmement heureuse ! C’est comme ça qu’on veut travailler.

Parcours

Naissance : Gouvieux, Oise (60)

Etudes :

  • DEUG en Langues Etrangères Appliquées (Anglais, Espagnol) à La Sorbonne
  • Master communication commerciale

Carrière : entre journalisme et marketing

  • a tenu un blog pendant ses études
  • rédactrice en chef d’un site de luxe créé par Clarins
  • contribution au lancement d’une marque française en Grande Bretagne
  • chargée de mission pour une agence d’étude de marchés en termes de segments, évolution de la valeur, analyse de marché, à La City
  • veille économique pour des grandes marques : réseaux sociaux, blog, production d’audits et de préconisations
  • actuellement correspondante France pour BBC Radio 2 et BBC 5 live
  • 2014 : création de la SARL Lux Lingua avec son associé Grégory Thévenet

2018 :

  • avril : reçoit le soutien de GrandAngoulême à travers une aide au développement
  • mai : participe au salon Viva Technology à Paris (stand Nouvelle-Aquitaine)
  • juin : devient ambassadrice d’Angoulême
  • juillet : élue Vice-Présidente du réSeau des Professionnels du Numérique de la Charente (SPN)
  • octobre :Lux Lingua est sélectionnée parmi les 14 start-ups de Nouvelle-Aquitaine amenées à représenter le territoire au CES Las Vegas 2019

    Remporte l’Etoile de l’économie de Charente Libre dans la catégorie Start-up

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail