À la veille du 45e Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, nous entrouvrons les portes du Musée d’Angoulême sur deux des expositions que le public pourra découvrir du 25 janvier au 11 mars 2018.

Venise sur les pas de Casanova. De la peinture du XVIIIe siècle à la bande dessinée

Dans cette exposition de dessin et de peinture, les visiteurs sont invités à découvrir des vedute de la Venise du xviiie siècle, dont certains chefs-d’oeuvre de Guardi et Canaletto. Ces tableaux, issus du Fonds Glénat et de différents musées français, seront accompagnés de dessins inédits réalisés par des auteurs de bande dessinée en hommage à Casanova.

Osamu Tezuka, Manga no kamisama

Au Japon, Osamu Tezuka (1928-1989) est surnommé Manga no kamisama, Le Dieu du Manga. Et pour cause, il est considéré comme l’inventeur du manga moderne. Ses créations sont nombreuses et la plus célèbre reste assurément Astro Boy (Tetsuwan Atom, 1952), un petit enfant robot alimenté par une pile nucléaire et célèbre dans le monde entier.

Cette rétrospective exceptionnelle, avec de nombreux originaux mythiques, est une manière aussi de saluer la mémoire d’un auteur venu à Angoulême au début des années 1980, quelques années avant que la bande dessinée japonaise s’exporte massivement à travers le monde.

Partager :
  • googleplus
  • imprimer
  • mail