Habitués à défendre les intérêts de la France à l’international, les hommes et les femmes du 1er RIMa sont mobilisés, depuis le 25 mars et le lancement de l’opération Résilience, pour soutenir les collectivités locales et les Charentais dans la lutte contre le COVID-19. En première ligne, l’escadron de commandement et logistique dirigé par le Capitaine Sagard. «  Comme pour l’opération Sentinelle, nous recevons nos ordres de l’organisation territoriale interarmées de défense, via notre délégué militaire départemental. Au mois d’avril, ce sont nos compétences organisationnelles, notamment liées au transport, qui ont été sollicitées. » En effet, ses équipes se sont mises en ordre de marche pour participer au dispositif « un charentais, un masque », piloté par le conseil départemental. «  Au final, ce sont plusieurs m3 de draps qui nous avons pu livrer. Les couturières nous attendaient de pied ferme ! » Autre intervention menée par le 6e escadron du 1er RIMa : le montage de tentes à l’entrée de certains EHPAD. « L’idée est d’organiser des sas de décontamination qui permettent au personnel de rentrer et sortir des bâtiments dans des conditions maximales d’hygiène et de sécurité. C’est très gratifiant pour mes équipes de participer à ce genre d’interventions. L’aide est concrète et les échanges avec la population sont très positifs. Nous sommes habitués aux situations critiques, elles sont même au cœur de notre métier… alors, apporter un peu de notre sérénité et de nos compétences dans la gestion de cette crise, c’est très motivant pour tout le monde ! »

A l’évocation de déconfinement, le Capitaine Sagard est clair : « nous avons conscience que nos missions pourront évoluer au fils des jours ou des semaines. Nous nous y préparons. Nous sommes organisés pour cela… c’est notre côté « couteau suisse », et c’est ce qui fait la force de notre escadron ».

 

Partager :
  • imprimer
  • mail