Hygiène & animaux errants
Page publiée le 3 avril 2015 [Mise à jour le 18 février 2020]

La présence d’animaux sans maître constitue un problème de salubrité publique. Leur prolifération entraîne des nuisances et peut amener la transmission de maladie à l’homme. Il est interdit de déposer de la nourriture pour les animaux errants ou sauvages et en particulier les chats et les pigeons.

Les chats dans la ville

Il est important de faire stériliser, vacciner et identifier son animal même s’il s’agit d’un chat. La personne qui en a la garde est responsable de son animal et de son bien-être.
La loi considère qu’un animal est en état de divagation dans certaines conditions.

Arrêté municipal concernant les chiens errants.

Arrêté 2014 concernant les chiens errants

Partager :
  • imprimer
  • mail