Les habitants du quartier retrouvent un accès aux soins de proximité

Dans un contexte de désertification médicale qui s’étend bien au-delà des limites du département de la Charente, la préservation d’un accès aux soins apparait plus que jamais comme une nécessité fondamentale aux yeux de nos concitoyens. Dans le quartier angoumoisin de Bel-Air Grand-Font, qui ne comptait plus aucun médecin généraliste, Conseil Départemental et Ville d’Angoulême ont uni leurs forces pour permettre l’ouverture d’un centre de santé, qui sera effective à partir du 7 février prochain.

Installé dans les locaux de l’ancien centre commercial du quartier, entièrement rénové et repensé par les services de la Ville, ce centre de santé hébergera d’ores et déjà deux médecins généralistes, les docteurs Lambert et Clais, ainsi que des spécialistes à venir. La continuité des soins sera assurée du lundi au vendredi de 8 heures à 20 heures et le samedi matin de 8 heures à 12 heures.

L’ouverture de ce centre de santé permettra de proposer aux habitants une offre locale de soins inexistante à ce jour, dans les spécialités identifiées comme les plus carencées sur le territoire. Par ailleurs, la présence de 3 infirmières en exercice dans ce quartier permettra d’établir un parcours de soins complet pour les patients.

Partager :
  • imprimer
  • mail